07/04/2004

Malraux, la condition humaine, page 335...

" Tous souffrent, songea-t-il, et chacun souffre parce qu'il pense. Tout au fond, l'esprit ne pense l'homme que dans l'éternel, et la conscience de la vie ne peut être qu'angoisse... "

23:13 Écrit par Rynnn | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.