08/11/2006

un naufragé...

g007_pollock_no7,1951

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...Jackson Pollock, Number 7, 1951...

 

« Nous pensons trop souvent qu’il est aussi simple de changer de point de vue sur la vie que d’adopter la bicyclette à la place du mulet, ou la lampe électrique de poche au lieu d’une torche ! C’est une grave erreur. On peut conduire de puissantes automobiles et remporter le prix dans des courses (comme le prince Bira), on peut découvrir de nouveaux bacilles (Kitasato), de nouveaux secrets atomiques (Yukawa) ou de nouvelles propriétés de la lumière (Raman) tout en appartenant à des mondes entièrement différents du nôtre. Changer une âme, cela veut dire changer un univers intérieur qui plonge ses racines individuelles dans l’enfance, ses racines sociales dans des millénaires. Les traditions, dans le sens le plus large du mot, ont une force géante, secrète et décisive ; elles conditionnent, le plus souvent à notre insu, toutes nos pensées, toutes nos émotions, toutes nos préférences, toutes nos résolutions et tous nos actes. L’individu seul, arraché au terrain spirituel de la civilisation dans laquelle il est né, ressemble extraordinairement à un naufragé. »

 

…Fosco Maraini, Tibet secret, p.182…

13:57 Écrit par Rynnn | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Tout comme le cycle des saisons, la vie est un éternel recommencement ...
Elle est d'une dureté extrême, mais peut aussi être si belle :-)

Bon week-end !

Écrit par : Indigo | 10/11/2006

tres beau texte,et d'une tres grande réalité
...ne sommes nous pas tous des naufragés...

Écrit par : pat | 14/11/2006

Les commentaires sont fermés.