28/01/2007

de fuite...

pluie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soleil de nos jours pâlit dès son aurore ;

Sur nos fronts languissants à peine il jette encore

Quelques rayons tremblants qui combattent la nuit :

L’ombre croît, le jour meurt, tout s’efface et tout fuit.

 

 

…Lamartine, extrait de « L’immortalité »…

20:13 Écrit par Rynnn | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Très beau texte !

Écrit par : elisabeth | 29/01/2007

Les jours... ... passent et se ressemblent. Seule lueur d'espoir, ils rallongent.
Bien le bonsoir

Écrit par : Mich' | 31/01/2007

... oui c'est vrai c'est déjà ça de pris...

Écrit par : Rynnn | 04/02/2007

... Très beau texte, les jours disparaissent, mais la nuit n'est pas si noire..

Écrit par : un petit ange triste | 21/03/2007

Poésie Ces vers de Lamartine sont beaux, mais prémonitoires et tristes .. oui le soleil pâlit et il brûle, oui l'ombre croit et il meurt.. Pauvre Terre, pauvre ciel, pauvre humanité !! où allons-nous ,.. vers le néant ??

Écrit par : Madeleine | 19/07/2007

J'aime... ...vos photos et vos citations. Tout est sensible, romantique.

Écrit par : michèle | 06/05/2008

J'aime ... ... vos photos et vos extraits de textes? Tout est très sensible.

Écrit par : michèle | 06/05/2008

Les commentaires sont fermés.